fabrication du cuiseur de type "Mouchot"

Publié le par OLIVIER

modifié le 08 octobre 2007

Je donne ci-dessous la méthode de fabrication de ce cuiseur qui reste toutefois un prototype .

On utilise :

- un carton de dimension 120 cm X 60 cm à double cannelure ( 5 à 6 mm d'épaisseur ) pour le panneau vertical
- un carton de dimension 102 cm X 41 cm à double cannelure ( 5 à 6 mm d'épaisseur ) pour le panneau horizontal


 carton à double cannelure

- du papier d'aluminium de 29 cm de large ( épaisseur 18 microns )
- un petit clou d'épaisseur 1 mm, des ciseaux, un cutter, une règle graduée en cm, un crayon
- une barre d'angle en bois en forme de L
- de la colle non chimique et de la colle à bois
 

Le calcul des points de la parabole a été réalisé par l'excellent logiciel ( freeware )
"Parabola Calculator Program" du site
http://mscir.tripod.com/parabola/  


parabola2.JPG

 
Pour ce cuiseur j'ai pris comme points de références un diamètre parabole de 96 cm et une profondeur de 32 cm ; le programme a déterminé que le point focal se trouve à 18 cm du centre de la parabole ; cette valeur optimale permet d'utiliser des récipients dont le diamètre peut aller jusqu'à environ 26 cm .

 

Sur le panneau horizontal ( coté du carton le plus lisse ) , on repère le milieu exacte ( à 51 cm du bord ) et on trace un trait dans le sens de la largeur ; on trace ensuite un trait dans le sens de la longueur à 4 cm du bord supérieur : l'intersection de ces deux traits
représente le point 0 de la parabole point B sur la photo ( coordonnées X et Y à 0,00 ).
 

Photo-anthony-6-047.jpg

Rappel des valeurs en cm des points de référence de la parabole :

longeur totale parabole 119,48
diametre parabole         96,00
profondeur                    32,00
point focal                    18,00

x -48,00  y 32,00
x -42,00  y 24,50
x -36,00  y 18,00
x -30,00  y 12,50
x -24,00  y 8,00
x -18,00  y 4,50
x -12,00  y 2,00
x -6,00    y 0,50
x 0,00     y 0,00
x 6,00     y 0,50
x 12,00   y 2,00
x 18,00   y 4,50
x 24,00   y 8,00
x 30,00   y 12,50
x 36,00   y 18,00
x 42,00   y 24,50
x 48,00   y 32,00

On repère et pointe tous les autres points de la parabole ( x=6 et y=0,5 , x=12 et y=2, ...) : il y a 17 points au total . on trace au crayon les 16 segments sur la carton par jonction des points marqués.
 A 0,5 cm de deux bords de chaque segment, on marque au crayon un point : en tout il y aura 32 points . Avec le clou on perce ainsi chaque point marqué et l'on vérifie sur le verso ( en-dessous ) du carton que les trous sont apparents . On perce avec le clou le point focal ( situé à X: 0,00 et Y: 18,00 cm ) . On répercute la largeur exacte ( et différente ) des 16 segments ( ou plutôt 2 fois 8 , car il y a symétrie ) , sur le panneau vertical , en haut et en bas
et de chaque coté .  Les largeurs de segments sont indiquées dans le tableau ci-dessous :

tab-seg-22.JPG

Le coté du carton le plus lisse servira à coller le papier d'aluminium ( on l'appelle recto ) ;
On trace un trait du haut vers le bas pour les 16 segments cotés recto et verso; avec le cutter on trace une légère entaille ( à l'aide d'une règle pour le guidage ) sur le coté verso pour les 16 segments en suivant les traits marqués .
Avec l'extrémité d'une petite cuillère on appuie sur les traits du coté recto : on doit pouvoir faire un léger pliage pour les 16 segments grace à l'entaille coté verso et au marquage coté recto .
Après préparation de la colle non chimique on enduit de celle-çi le panneau vertical ( coté recto ) et l'on colle délicatement le papier d'aluminium dessus ; avec la tranche des mains ( parfaitement propres ), on retire les éventuelles bulles d'air du centre vers l'extérieur. Le panneau faisant 60 cm de haut, il faudra 29cm + 29cm+ 14cm de large en papier d'alu : on laisse plusieurs cm pour un  chevauchemement en haut en bas du panneau vers la coté verso (qu'il faudra aussi coller) .
On réitère l'opération de collage de papier d'alu pour le panneau horizontal ( avec la même délicatesse ) du coté des marques faites au crayon des différentes tailles des segments à la base ; la largeur de 41 cm permet de positionner 29 cm + 29 cm de papier d'alu sans encombre ( avec un chevauchement de 1 cm de chaque part du panneau horizontal ) .
On laisse sécher les panneaux quelques heures ;
on scie la barre d'angle en bois pour faire 16 éléments dont la taille sera celle des segments ( voir tableau jaune )  moins un cm ; on inscrit les N° de segments ( 8 ,7 ,6 , ...) sur chaque élément pour les repérer plus facilement .
Avec le clou on perce le papier d'aluminium du panneau horizontal par en-dessous . on positionne 2 allumettes dans les trous pour chaque segments, on met en place un morceau de carton 

fixation-1.JPG

et après avoir enduit de colle à bois l'élément en bois n°8 on le fixe sur le panneau horizontal à équidistance entre les 2 trous du segment 8 .

fixation-2.JPG

On recommence pour tous les segments en veillant à les disposer
en quinquonce ; ce dispositif permettra de maintenir le panneau vertical 
de façon efficace à condition qu'il n'y ait pas trop de vent .

Photo-anthony-6-055-1.jpg


Quelques cuiseurs "Mouchot" en action ...

Photo-anthony-6-051-1.jpg





Publié dans types de cuiseur

Commenter cet article

Véronique D 10/08/2008 19:23

Mon cuiseur solaire ressemble plus ou moins à celui-là... Dès que le soleil revient, je mettrai une photo sur mon blog!

françoise 28/11/2007 16:51

génial ton Mouchot truc. j'ai un jardin, je vais essayer. je te ferai savoir. autrement, je suis entrée chez toi par chez vertes-et-mûres. merci.

Naturel 09/10/2007 02:58

Très intéressant, ce blog ! Même si je préfère la pratique à la théorie !!!

sandrine 09/09/2007 16:35

Bonjour, je suis estomaquée de vos expériences. Je voulais seulement vous poser une question : que se passe-t-il si on utilise une casserole en inox ? (personnellement je n'utilise quasiment jamais de cassseroles en téflon) Merci d'en parler sur votre remarquable blog à l'occasion !