Augustin Mouchot... un précurseur de génie

Publié le par OLIVIER


C'est au travers du livre d'Augustin Mouchot (1) publié pour la 1ère édition en 1869 et réédité en 1980 par les éditions Albert Blanchard, que l'on peut découvrir ses recherches d'avant-garde sur la manière d'utiliser l'énergie solaire dans de multiples domaines. 
Il a été un précurseur de génie quant à la cuisson solaire .
Naturellement ses expériences ne se sont pas arrétées à cet usage puisqu'il a su mettre en oeuvre d'innombrables applications qui auront été jusqu'à la conception d'un « grand appareil de 20 m² » qui lui permet de recevoir une Médaille d'Or à l'Exposition universelle de 1878. En août 1882, lors de la Fête de l'Union française de la jeunesse, Abel Pifre utilise un récepteur solaire d'Augustin Mouchot pour actionner une machine à vapeur qui lui permet de tirer sur une presse Marinoni un journal à 500 exemplaires par heure : "Soleil-Journal".
Néanmoins, la cuisson solaire aura été une des premières expérimentations d'A. Mouchot en 1860 ; la "chaudière solaire", qui représentait un panneau réflecteur en "plaqué d'argent" et une "marmite" inclue dans un pot de verre, l'ancestre du hot-pot. En voiçi une description :



A ce jour, on peut prendre exemple sur cet homme remarquable qui a été capable de donner autant d'humilité dans ces observations que de rigueur scientifique (à une époque où la science ne disposait pas des moyens que l'on connait aujourd'hui), avec en plus une clairvoyance autant subtile qu'audacieuse quant à l'usage et au devenir des énergies dont l'homme dispose; je vous laisse juger :


Marcel Perrot (1) dans la préface du livre sus-cité, précise qu'Augustin Mouchot est mort dans la solitude et dans une quasi-misère alors qu'il était annonciateur d'un domaine "radieux" ( peut-on en dire autrement, pour ses investigations ? ).
Il m'appartient, ici, de réparer cette injustice avec force et pugnacité en mémoire à ce chercheur invétéré qui aura eu à l'âge de 87 ans ces dernières paroles:

Cette "chaleur solaire", celle qui vient de cet astre est capable de nous donner une énergie incommensurable et pourtant c'est avec une timidité digne d'une société pré-adolescente  qu'on en mesure l'importance .
Dans nos contrées et en ce de début de XXI ème siècle, où l'on est plus apte à recevoir avec oppulence qu'à donner un certain "travail" qu'il soit intellectuel que fait de la main de l'homme, les travaux d'A. Mouchot représentent de multiples jalons permettant à l'humanité d'aujourd'hui une prise conscience de l'utilisation de cette "chaleur solaire" .



   (*) : textes cités pour ce blog avec l'aimable autorisation de Albert Blanchart des éditions du même nom
( LIBRAIRIE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE / ALBERT BLANCHARD / 9, rue de Médicis, Paris 6e )

(1) : " LA CHALEUR SOLAIRE ET SES APPLICATIONS INDUSTRIELLES, par A.MOUCHOT"
        aux éditions A.BLANCHARD ( 1980 )

 

Publié dans à propos

Commenter cet article

lamy 09/04/2012 00:37

Je suis né dans la m^mem ville qu'Augustin Mouchot et j'ai appris son existence par hasard, en passant devant une plaque apposée sur sa maison natale. Cette année, avec des étudiants,nous
participons à une compétition de voitures solaires (EDUCECO)sur le circuit de Nogaro. Nous avons appelé la ntre "Augustine" devinez pourquoi!

fthanron 20/07/2009 23:37

MERCI pour ce super blog ! La dédicace est très plaisante, le sujet abordé extra, la forme lumineuse.
Bonne continuation et Bravo
Bien à vous

micsolaire 14/11/2008 23:46

Olivier,
Alors que certains se sont approprié sans scrupules les inventions de A. MOUCHOT (le hotpot par exemple) il est temps de rendre hommage à ce visionnaire.

Bravo pour l'avoir fait.